logiciels

Pour les paysages nocturnes, un logiciel à découvrir : Sequator
( très simple mais efficace)

Pour la capture j’utilise Sharpcap.
A l’origine, développé pour le planétaire, convient parfaitement pour imager le ciel profond.

Pour le prétraitement j’ai choisi Siril.
Logiciel assez facile à prendre en main qui bénéficie d’un support très actif
(formations et divers tutos)

Pour la retouche , j’utilise Lightroom et DxO mais les mêmes fonctions se retrouve sur Gimp, Rawtherapee, Darktable …
Le « meilleur » est celui qui répond aux besoins et que l’on maîtrise !