choisir un instrument

Le choix d’un instrument se décidera en fonction du domaine d’observation et de l’usage envisagé,

Il n’y en a pas d’universel et le meilleur est celui qui sera utilisé !

Domaine :

  • le paysage nocturne
  • le ciel profond
    – les nébuleuses diffuses et regroupements d’étoiles
    – les nébuleuses planétaires et galaxies
  • le planétaire.

Usage :

  • Localisation : en ville ou à la campagne ?

  • Itinérant ou poste fixe (observatoire)

  • Option privilégiée :
    Légèreté :
      grand angle + Apn + sur pied photo
      téléobjectif + Apn/caméra CMOS sur monture de voyage
    Mobilité :
      lunette (60-70mm) 
      ou télescope (Mak 90-127) + Apn/caméra sur monture type eq3
    Polyvalence :
      Celestron c8-9 + Apn/caméra sur monture eq6
      (avec réducteur focale ou Barlow)
    Performance :
    – astrographie
      télescope 200-250 mm ((Ritchey-Chrétien)
    – observation
      Dobson 250-400 mm 

Pour commencer, privilégier un instrument de qualité et polyvalent
pour l’astronomie et l’observation de la nature
(jumelle 8×50 / lunette 80 mm max)
Deux écueils à éviter :
– le « débutant pas cher » qui décevra rapidement 
– le « performant  lourd et cher » qui ne sera pas souvent sorti,

Avant d’acheter :
– participer aux séances publiques des divers clubs
– visiter un magasin astro de votre région 
–  profiter des vacances pour effectuer un stage
– rechercher sur votre navigateur favori :

https://astronomie-et-telescopes.fr/quel-instrument-astronomique-choisir/
https://fermedesetoiles.com/documents/supports/observer-le-ciel-au-moyen-d-un-instrument.pdf
….

Nota : cette grille de choix  est « personnelle et subjective  » mais peut permettre de se poser les « bonnes » questions